Select criteria to filter your search results
Véronique Riches-Flores

La FED n'arrive pas à convaincre

Pourquoi baisser les taux d’intérêt si tout va bien et pourquoi ne pas envisager un cycle durable de baisse des taux si de vrais risques sont en présence ? Voilà en substance les questions récurrentes posées au président de la FED lors de sa conférence de presse, auxquelles, force est de constater, J. Powell, n’a pas trouvé de réponse suffisamment convaincante.

Véronique Riches-Flores

La BCE ne déclenche pas la guerre de tranchée contre la FED

Il y avait un risque évident à ce que la BCE dévoile toutes ses cartouches aujourd’hui : celui d’encourager les marchés à anticiper d’autant plus d’assouplissement de la FED à l’occasion de son prochain FOMC de la semaine prochaine. Il fait peu de doute qu’une posture plus immédiatement accommodante aurait poussé le cours de l’euro-dollar à la baisse et déclenché les foudres de D. Trump, tant à l’égard de la BCE que de J. Powell, augmentant les risques d’une spirale à la baisse des anticipations de taux d’intérêt. M. Draghi n’a pas donné cette occasion au président américain. En se contentant ...

Véronique Riches-Flores

L’hypocrisie à son comble à la veille des annonces de la BCE

Ce n’est pas faute de l’avoir dit ces dernières années : la BCE pourra faire tout ce qui est en son pouvoir, cela ne sera pas suffisant sans le relais des politiques économiques. Sept ans presque jour pour jour après le « Whatever it takes » de M. Draghi, le 26 juillet 2012, la BCE a usé de tous ses moyens pour éviter le chaos de l’union monétaire et, sans doute, son éclatement. Sur ce point, le succès est incontestable. Reste son mandat, celui de permettre un rétablissement des perspectives d’inflation vers la cible de 2 % ; sur ce dernier, l’échec est au contraire total. Personne n’oserait d...

Véronique Riches-Flores

B. Johnson, Brexit-saison III… Avant la IV

Alors que l’arrivée de Boris Johnson à la tête du pays promet d’ouvrir une nouvelle période de grande incertitude sur le dossier du Brexit, l’économie britannique est de plus en plus en risque. Possiblement déjà en récession, les choses ne vont pas s’améliorer dans un contexte qui a tout lieu d’aboutir à une nouvelle crise politique. L’épopée du Brexit n’est pas près de trouver son terme.

Véronique Riches-Flores

Gouvernance européenne : au-delà des noms…

Après le fiasco des premiers rounds de négociations sur la désignation des responsables des postes-clés de la gouvernance de l'Europe, les nominations finales sont plutôt réconfortantes. L'électrochoc s'est-il produit ? On est tenté de le penser, comme semble d’ailleurs en témoigner l’écrasement du spread de taux d’intérêt italo-allemands depuis l’annonce des nominations de C. Lagarde et d’U. von der Leyen respectivement à la tête de la BCE et de la Commission. Si ce point de départ rassure, le plus dur reste néanmoins à faire : il s’agit de sortir l'Europe de l'immobilisme de ces dernières an...

Véronique Riches-Flores

La BCE et sa cible d’inflation, quelque chose nous échappe…

La rumeur s’est répandue ces dernières heures selon laquelle la BCE s’apprêterait à modifier sa cible d’inflation, laquelle a été interprétée par les marchés comme le signal d’un plus grand degré d’assouplissement monétaire à venir à l’origine d’un accès de faiblesse ponctuel de l’euro dans la journée. Que la BCE réfléchisse à ce type d’ajustement n’est pas impossible au vu des difficultés à parvenir à ses fins depuis plusieurs années maintenant. Que ce changement soit synonyme d’un assouplissement accru de la politique monétaire est loin de couler de source, en revanche.

Véronique Riches-Flores

L'énigme démographique

Vieillissement, surpopulation, Afrique… Les esprits s'échauffent tout à coup. Les développements démographiques en cours ont été annoncés de longue date sans que les économistes ne daignent, pour la plupart, s'en préoccuper. Sujet à bien des égards tabou, trop intime pour être considéré comme du domaine des politiques publiques ou de trop long terme pour inspirer les responsables politiques, la démographie a été sortie du champ de l’analyse économique contemporaine, par ailleurs, trop convaincue du caractère inépuisable du développement de l'offre, capable tout à la fois de garantir les moyens...

Véronique Riches-Flores

Pas de panique, l’inflation américaine n’est pas plus menaçante aujourd’hui qu’hier

Les marchés sont particulièrement irritables à la veille d’un assouplissement anticipé de la politique monétaire américaine souvent considéré comme un brin précoce (voir à ce sujet ). La publication d’une remontée de 0,3 % de l’indice sous-jacent d’inflation en juin n’a, de fait, pas tardé à titiller les taux d’intérêt futurs, déjà sur le qui-vive après du président de la FED. L’analyse détaillée des données d’inflation du mois de juin ne donne pourtant rien de bien convaincant : outre une remontée des prix des véhicules d’occasion et de l’habillement, plutôt pressurisés ces derniers temps, c’...

Véronique Riches-Flores

Erreur de casting de J. Powell?

La réaction des marchés aux propos du président de la FED, J. Powell, devant le Congrès américain montrent une certaine hésitation quant aux effets de l’assouplissement monétaire vers lequel le président de la FED s’apprête apparemment à aller. Si le ton, plutôt préoccupé, de son président a regonflé les anticipations de baisse des taux directeurs dès la fin du mois, faisant de facto se replier les taux à deux ans et le dollar, tel n’a pas été le cas des échéances le plus longues dont les rendements se sont, au contraire, tendus y compris, par contagion, en Europe. Ces réponses opposées entre ...

Véronique Riches-Flores

Production française, attention surprises !

Avec une progression de 2,1 %, la production industrielle française du mois de mai a encore très agréablement surpris. Bien que soutenu par l’énergie, ce résultat est avant tout celui d’une très bonne performance inattendue de l’industrie manufacturière, en progression de 1,6 % en mai. Contrairement à l’habitude ce n’est pas de l’automobile que proviennent ces surprises mais de domaines traditionnellement beaucoup moins influents de la vie industrielle française : pharmacie, chimie, autres équipements de transport, qui incitent a priori à minimiser la portée de ces bons chiffres. D’aubaines ...

Véronique Riches-Flores

Baisse des taux égale protection des cycliques, vraiment ?

La cause semble entendue. La dégradation de la conjoncture internationale, sur fond de crispations commerciales persistantes et d'absence d'inflation poussera la FED à assouplir sa politique monétaire et, de facto, la plupart des grandes banques centrales à suivre le mouvement, d’une manière ou d’une autre, en fonction de leur inventivité… De fait, la perspective d'un retour du QE n'est plus très éloignée et stimule bourses mondiales et marchés du crédit sur fond de regain d’appétit pour les valeurs cycliques. Il y a au moins trois raisons pour lesquelles ces réactions semblent discutables et...

Véronique Riches-Flores

L’enquête INSEE ne raconte pas la même histoire que celle des PMI…

En juin, l’indicateur composite du climat des affaires de l’INSEE se maintient à 106. L’évolution est moins spectaculaire que les PMI publiés vendredi, mais le niveau reste somme toute décent en comparaison, par exemple, des indicateurs allemands. Les composantes manufacturières de l’enquête ne sont cependant pas du même tonneau. A l’inverse du PMI qui avait marqué un net rebond, l’indicateur INSEE rebaisse sous le coup d’une brutale détérioration des commandes à l’exportation adressées à l’industrie française. La résilience de l’économie au contexte international serait-elle, déjà, en train d...

Véronique Riches-Flores

Le risque de récession, confirmé par l’IFO en Allemagne

Dans la foulée du ZEW, l’indice IFO de climat des affaires baisse encore en juin, à 97,4, soit un plus bas de près de 5 ans. Si ce nouveau recul n’est pas une surprise en soi, compte-tenu de la mauvaise santé industrielle, les chiffres de ce mois nous informent que les services, jusqu’ici plus ou moins épargnés, se situent sur une pente glissante. Cette contagion du secteur manufacturier à l’ensemble de l’économie, avec des effets sur les perspectives d’emploi déjà visibles en mai, accroît le risque de récession à horizon du second semestre de cette année, comme signalé par l’indicateur de cha...

Véronique Riches-Flores

ZEW allemand – récession en ligne de mire

Les chiffres de l’enquête ZEW de juin enregistrent une nouvelle et forte détérioration des perspectives, à -21,1 après -2,1, qui fait passer l’indicateur composite dans les négatifs pour la première fois depuis octobre 2014, malgré une stabilisation de l’opinion sur les conditions courantes à bas niveau. Voilà qui est loin de rassurer sur la capacité de l’économie allemande à se ressaisir. À en juger par les très mauvais chiffres des secteurs-clés de l’industrie exportatrice, c’est en l’occurrence un vrai risque de récession qui se profile à l’horizon du second semestre de cette année.

Véronique Riches-Flores

M. Draghi se ravise, « les taux peuvent baisser » ! L’euro se replie… Les banques aussi…

Le président de la BCE dont la communication avait été pour le moins ambiguë à la suite du dernier comité de politique monétaire, semble avoir révisé sa copie. Apparu un brin « hawkish », le 6 juin, avec notamment une révision à la hausse de ses prévisions de croissance et d’inflation pour cette année, le message de la BCE avait ouvert la voie à une remontée des cours de l’euro qui, face au changement de posture de la FED, risquait de se transformer en boulevard en faveur d’une hausse de la monnaie européenne. Les propos d’aujourd’hui viennent corriger le tir mais fragilisent par là-même un pe...

Véronique Riches-Flores

Branle-bas de combat monétaire : à quoi s’attendre ? (Mise à jour de notre scénario)

« Nous surveillons de près les implications de ces développements pour les perspectives économiques américaines et, comme toujours, nous agirons comme il convient pour soutenir la croissance ». Ces propos tenus le 4 juin par J. Powell au sujet de la guerre commerciale, en dehors du cadre habituel du FOMC, auraient pu tomber dans l’escarcelle de la seule expression de sa vigilance, sans conséquence majeure sur la trajectoire monétaire immédiate, au vu notamment, de la bonne santé économique présumée de l’économie américaine il y a peu. Dix jours plus tard, rien de cela. Face à la détérioration ...

Véronique Riches-Flores

Dans les starting-blocs avant le G20, l’or, le yen et l’euro s’envolent après l’emploi américain

  Les chiffres de l’emploi américain sont venus bousculer l’agenda et précipiter les mouvements que nous redoutions au lendemain du G20. Gare à l’emballement en cas d’échec de ce sommet.

Véronique Riches-Flores

L'ombre de Weidmann ?

Coup de force ou signe prémonitoire ? Les annonces de la BCE surprennent et interrogent dans le contexte particulier où se négocie âprement la future présidence de la BCE.

Véronique Riches-Flores

Bienvenue et bon courage M. Philip Lane !

Le président de la BCE Mario Draghi voit sans doute arriver la fin de son mandat avec une satisfaction : celle d’être parvenu à faire bouger les murs d’une institution, surtout connue pour son extrême rigidité avant sa prise de fonction, et d’avoir ainsi sauvé l’euro comme il s’y était engagé au cours de l’été 2012. On se doute malgré tout que le sentiment qui occupe son esprit n’est pas celui du succès mais bien celui de l’échec sur bon nombres de points, en premier lieu celui de n’être parvenu à restaurer des conditions d’une croissance plus équilibrée qui eussent pu se traduire par une norm...

Véronique Riches-Flores

PREVIEW - L’inflation reflanche en mai en zone euro

Comme attendu, le rebond d’inflation d’avril n’a pas fait long feu en zone euro ; les chiffres nationaux du mois de mai ont retrouvé un peu partout leurs niveaux d’avant la période de Pâques. Après avoir fortement accéléré en avril, l’inflation des services est retombée sous la pression des transports et des loisirs. Selon toute vraisemblance, l’inflation sous-jacente devrait ainsi avoir lourdement rechuté en mai. Les données attendues demain mettront la banque centrale un peu plus en porte-à-faux. 

Loading...
New interest

Save your current filters as a new Interest

Please enter a name for this interest

Email alerts

Would you like to receive real-time email alerts when a new report is published under this interest?

Save This Search

These search results will show up under 'Saved searches' in the left panel

Please enter a name for this saved search

ResearchPool Subscriptions

Get the most out of your insights

Get in touch