CS Axa

Etude de l'AG du 26/04/2017

Après 27 ans dans le groupe, dont près de 17 à sa tête, Henri de Castries, Président-Directeur général d’AXA, a quitté la société le 1er septembre 2016. Les fonctions de Président du Conseil d’administration et de Directeur général sont dorénavant séparés avec Denis Duverne, jusqu'alors Directeur général délégué, en qualité de Président non-exécutif du Conseil d’administration et Thomas Buberl en qualité de Directeur général d’AXA. Cette modification correspond à une amélioration notable de la gouvernance du groupe.

Norbert Dentressangle, qui était vice-Président et administrateur référent, a quitté le conseil. Il est remplacé par Jean-Martin Folz comme administrateur référent.

Plusieurs résolutions portent sur les rémunérations des dirigeants. Bien que la transparence de la rémunération soit satisfaisante, celle en faveur de Henri de Castries représente l'opportunité pour les actionnaires d'exprimer leur refus d'un système de retraite très généreux qui lui permet désormais de recevoir chaque année 1 M€. Ce montant vient en complément d'une rémunération fixe et variable annuelle cumulée au cours de sa direction d'AXA de l'ordre de 47,5 M€ à laquelle s'ajoutent les généreuses attributions actionnariales reçues tout au long de sa carrière. Ces éléments sont à rapprocher d'un parcours boursier qui n'a pas bénéficié aux actionnaires (résolution 4).

En ce qui concerne son successeur à la tête de la direction du groupe, d'importants progrès ont été réalisés, AXA semblant s'inspirer des recommandations de Proxinvest (rémunération variable cible et maximum limitée à 100% et 150% du fixe, rémunération majoritairement variable avec un variable qui respecte 300% du fixe). Ces progrès importants sont à saluer. Cependant, la rémunération totale de Thomas Buberl est partie pour atteindre des montants extrêmement élevés en raison notamment d'une rémunération fixe trop importante. Pour cette raison, nous recommandons aux actionnaires de ne pas approuver une politique de rémunération qui autorise des niveaux potentiellement difficilement acceptables (résolution 9).

Il conviendra enfin de remarquer que la plupart des autorisations d'augmentation de capital respectent la politique de vote de Proxinvest (résolutions 18 à 29 à l'exceptions de la 24).

12/04/2017
35 pages
FR

Research Provider

Proxinvest Charles Pinel Subscriptions Available

Founded in 1995, Proxinvest is an independent proxy firm supporting the engagement and proxy analysis processes of investors. Proxinvest mission is to analyse corporate governance practices and resolutions proposed at general meetings of listed firms.

Proxinvest main services are :

  • ​Proxy reports
  • Definition and monitoring of client customized voting guidelines
  • Corporate Governance Data and Rating
  • Thematic research
  • Engagement support

Proxinvest has been a pioneer and champion of good corporate governance and has grown into a recognised expert in the field.

Proxinvest is independently-owned and only works for investors : Proxinvest does not provide consulting services to the companies it covers, mitigating related risks to its clients and ensuring the independence of our analysis. As a result Proxinvest is able to take a robust, independent, engaged and unconflicted view of the companies in which our clients invest.

As Managing Partner of Expert Corprate Governance Service Ltd (ECGS), Proxinvest has built a large network of corporate governance experts to support clients in corporate governance analysis worldwide. 

Read more

Underlying

Financial - France
Visit Axa's profile page to view all their available research.

ResearchPool Subscriptions

Get the most out of your insights

Get in touch